Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Est-de-l’Île-de-Montréal
AccueilCourrierPortail du Québec
augmenter la taille du texteDiminuer la taille du texteimprimer

 

 

On entend par :

Abandon :

Lorsque les parents d'un enfant sont décédés ou n'en assument pas de fait le soin, l'entretien ou l'éducation et que, dans ces deux situations, ces responsabilités ne sont pas assumées par une autre personne.

Négligence :

Lorsque les parents d'un enfant ou la personne qui en a la garde ne répondent pas à ses besoins fondamentaux :

  • sur le plan physique, en ne lui assurant pas l'essentiel de ses besoins d'ordre alimentaire, vestimentaire, d'hygiène ou de logement compte tenu de leurs ressources;
  • sur le plan de la santé, en ne lui assurant pas ou en ne lui permettant pas de recevoir les soins que requiert sa santé physique ou mentale;
  • sur le plan éducatif, en ne lui fournissant pas une surveillance ou un encadrement approprié ou en ne prenant pas les moyens nécessaires pour assurer sa scolarisation.

Mauvais traitements psychologiques :

Lorsque l'enfant subit, de façon grave ou continue, des comportements de nature à lui causer un préjudice de la part de ses parents ou d'une autre personne et que ses parents ne prennent pas les moyens nécessaires pour mettre fin à la situation.

Ces comportements se traduisent notamment par :

  •  de l'indifférence;
  • du dénigrement;
  • du rejet affectif;
  • de l'isolement;
  • des menaces;
  • de l'exploitation, entre autres si l'enfant est forcé à faire un travail disproportionné par rapport à ses capacités;
  • par l'exposition à la violence conjugale ou familiale.

Abus sexuels :

Lorsque l'enfant subit des gestes à caractère sexuel, avec ou sans contact physique, de la part de ses parents ou d'une autre personne et que ses parents ne prennent pas les moyens nécessaires pour mettre fin à la situation.

Lorsque l'enfant encourt un risque sérieux de subir des gestes à caractère sexuel, avec ou sans contact physique, de la part de ses parents ou d'une autre personne et que ses parents ne prennent pas les moyens nécessaires pour mettre fin à la situation.

Abus physiques :

Lorsque l'enfant subit des sévices corporels ou est soumis à des méthodes éducatives déraisonnables de la part de ses parents ou de la part d'une autre personne et que ses parents ne prennent pas les moyens nécessaires pour mettre fin à la situation.

Lorsque l'enfant encourt un risque sérieux de subir des sévices corporels ou d'être soumis à des méthodes éducatives déraisonnables de la part de ses parents ou d'une autre personne et que ses parents ne prennent pas les moyens nécessaires pour mettre fin à la situation.

Troubles de comportement sérieux :

Lorsque l'enfant, de façon grave ou continue, se comporte de manière à porter atteinte à son intégrité physique ou psychologique ou à celle d'autrui et que ses parents ne prennent pas les moyens nécessaires pour mettre fin à la situation ou que l'enfant de 14 ans et plus s'y oppose.
Signaler une situation à la DPJ

Vous vous inquiétez de la situation d'un enfant'

La Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ) prévoit que les enfants et les jeunes de 0 à 18 ans ont besoin de protection, lorsqu'ils vivent l'une ou l'autre des six situations suivantes :

  • l'abandon;
  • la négligence;
  • les mauvais traitements psychologiques;
  • les abus sexuels;
  • les abus physiques;
  • lorsqu'ils présentent des troubles de comportement sérieux.

La sécurité ou le développement de l'enfant peut également être considéré compromis notamment s'il fugue ou s'il est d'âge scolaire et ne fréquente pas l'école ou s'en absente sans raison.

Pour effectuer un signalement au directeur de la protection de la jeunesse (DPJ), il n'est pas nécessaire d'avoir la certitude absolue qu'un enfant est en besoin de protection. Lorsque vos propres observations ou les propos et les confidences de l'enfant vous donnent des motifs raisonnables de croire que sa sécurité ou son développement est ou peut être compromis, vous devez signaler, sans délai, la situation au DPJ.

Comment et quand signaler'

En tout temps 24 heures / 7 jours

450 975-4000

Devrais-je signaler une situation au DPJ'

Si vous connaissez un enfant qui se retrouve dans l'une ou l'autre des situations décrites ci-dessus, nous vous invitons à communiquer avec nous le plus rapidement possible. S'il s'agit d'un abus physique ou sexuel, vous avez le devoir et l'obligation de le faire.

Si vous êtes un professionnel et êtes au courant de la situation d'un enfant victime de l'un ou l'autre des motifs d'intervention, la Loi sur la protection de la jeunesse vous oblige à le signaler au directeur de la protection de la jeunesse.

Si la situation est urgente, nous interviendrons dans l'immédiat pour assurer la sécurité de l'enfant.

L'identité du signalant est strictement confidentielle et n'est jamais communiquée sans son autorisation aux personnes concernées par le signalement. Pour la région de Laval, le numéro de téléphone pour signaler la situation d'un enfant est le suivant : 450 975-4000.

Voici un exemple des questions que nous pourrions vous poser lors de votre appel :

Est-ce que l'enfant habite sur le territoire de Laval'

Les coordonnées de l'enfant :

  • Quel est le nom de l'enfant'
  • Quelle est sa date de naissance ou quel est son âge'
  • Quelle est son adresse'
  • Quel est son numéro de téléphone'
  • Quel est le nom de sa mère'
  • Quel est le nom de son père'
  • Avec qui demeure l'enfant'
  • Quelle école ou quel milieu de garde fréquente l'enfant'

Y a-t-il d'autres enfants concernés par la situation'

Si oui, quel est leur nom et leur âge'

Y a-t-il quelqu'un de la famille élargie qui peut prendre en charge l'enfant'

Plus de 2300 signalements par année sont traités par nos services. C'est d'abord et avant tout parce qu'une personne soucieuse du bien-être d'un enfant a pris le temps de partager ses inquiétudes.

Documentation :

Guide FAIRE UN SIGNALEMENT AU DPJ, C'EST DÉJÀ PROTÉGER UN ENFANT – Quand et comment signaler'

Guide ON A SIGNALÉ LA SITUATION DE VOTRE ENFANT AU DPJ – Que devez-vous savoir maintenant'

 

Signaler une situation à la DPJ
Faites carrière avec nous
Devenir famille d'accueil
Devenir bénévole
J'aimerais adopter